Paris 2012InfosLes Jeux en 2012Une Ville, un PaysUne EquipeVos SoutiensAjoutez le site de Paris 2012 à vos favoris
Paris 2012Paris 2012
Accueil > Les Jeux en 2012 > Sports et SitesLes Jeux en 2012

Concept et Héritage
Le Village Olympique
Sports et Sites
Les Jeux Paralympiques
Les Dates des Jeux
Opérations Médias
Olympisme et Culture
Les Finances
Le Marketing
Recherche
Valider
 
Envoyer par mail

Sports et Sites

Le concept "un Village, deux Noyaux" repose sur un équilibre harmonieux entre sites de renommée mondiale, nouveaux sites ultramodernes et sites temporaires innovants. L’utilisation de lieux symboliques et la création de deux Noyaux de sites constitueront un environnement efficace et exceptionnel.
 
Vue aérienne du Noyau Nord - © Simulation Archividéo - Paris 2012
Composée de 31 sites, l’organisation spatiale privilégie l’optimisation de 12 sites existants.
(© Simulation Archividéo - Paris 2012)
 
 
- Présentation totale (PDF - 3,2 Mo)
- Noyau Nord (PDF - 14,5 Mo)
- Noyau Ouest (PDF - 14 Mo)
- Hors Noyaux (PDF - 16,9 Mo)
- Province (PDF - 4,2 Mo)
- Les sites de compétition
- Les sports olympiques
- Les sports paralympiques
- Le Village Olympique
Des sites de compétition compacts et parfaitement desservis
Le concept d’organisation des Jeux de Paris 2012 est fondé sur la localisation aux portes de Paris de deux "Noyaux" de sites laissant le coeur de la capitale libre pour la célébration de la fête olympique. Les deux noyaux de sites de compétition dans lesquels se disputeront 75% des épreuves sont situés à 6 km du village olympique. Le Noyau Nord regroupera 9 sites de compétition, ainsi que le Centre International de Radio Télévision (CIRTV) et le Centre Principal de Presse (CPP) et le Noyau Ouest 8 sites de compétition. 9 sites seront localisés "hors Noyaux", à Paris et en Région Ile-de-France. 5 sites existants ont été retenus dans les villes de province pour les épreuves de voile (La Rochelle) et de football (Lens, Lyon, Marseille et Nantes).
 
Priorité donnée aux sites existants et temporaires
L’optimisation du calendrier des compétitions permet de limiter le nombre de sites de compétition à 31. La construction de nouveaux sites sera limitée afin d’éviter les "éléphants blancs". En plus des 12 sites de compétition existants, qui pourraient d’ores et déjà accueillir 65% des spectateurs, 13 sites temporaires répondant spécifiquement aux besoins des Jeux seront créés. Les nouveaux sites permanents, qui répondent à des besoins à long terme clairement identifiés, permettront de laisser un héritage sportif que l’ensemble du territoire attend depuis longtemps (Centre Nautique, Vélodrome, Centre de Tir, SuperDôme).
 
Des sites d’entraînement garantissant la performance et le confort des athlètes
Tous les sites d’entraînement ont été sélectionnés afin de limiter les temps de déplacement et d’offrir aux athlètes des conditions d’entraînement équivalentes aux conditions de compétition. C’est donc dans cet esprit que Paris 2012 a mis en place un noyau de sites d’entraînement temporaires à "Paris Expo", en bordure de la voie olympique.
Haut de page
Espace presseEspace promotionContactPlan du siteAideInformations légalesQuestions - Réponses
English version 
© Tous droits réservés PARIS 2012