Paris 2012InfosLes Jeux en 2012Une Ville, un PaysUne EquipeVos SoutiensAjoutez le site de Paris 2012 à vos favoris
Paris 2012Paris 2012
Accueil > Une Ville, un Pays > L'Expérience sportive > Un passé olympiqueUne Ville, un Pays

L'Expérience sportive
Un savoir-faire
Un passé olympique
Environnement et Météorologie
Structure et Climat politiques et économiques
Le Transport
L'Hébergement
La Sécurité
Les Aspects juridiques
Immigrations et Douanes
La Technologie
Les Services médicaux
Recherche
Valider
 
Envoyer par mail

Paris 1900, des Jeux uniques

Tout naturellement, la IIe Olympiade des Jeux modernes, instigués par le Baron Pierre de Coubertin, s’installe à Paris en 1900. Pendant cinq mois, du 14 mai au 28 octobre, les épreuves, officielles et hors compétition se déploient dans toute la ville et dans son point d’ancrage, le Stade et le Vélodrome de Vincennes.
 
Vincennes - Fête fédérale de Gymnastique - © CNRS Editions
Au Vélodrome de Vincennes, les athlètes défilent pour la Fête fédérale de Gymnastique. (© CNRS Editions)
 
 
- Paris 1900, photos
et fiche technique

- Paris 1924, l’innovation
dans la continuité

A Paris, les Jeux Olympiques de 1900 sont totalement inédits : pour la première et unique fois, ils ont lieu dans le cadre d’une autre grande manifestation, l’Exposition universelle internationale. L’idée vient du CIO qui souhaite laisser un souvenir impérissable de cette Olympiade.
 
Si la démarche est louable, les Jeux sont malheureusement noyés dans le programme de l’Exposition. Même si, d’un point de vue sportif, ils sont d’une qualité remarquable.
 
Ces Jeux ont un caractère inédit à double titre. De par le cadre dans lequel ils se déroulent, mais aussi de par la participation des femmes qui constitue là une grande première. Sur près de 1 000 athlètes, 22 femmes font leur entrée dans la compétition. Les plus sceptiques leur concèdent des capacités sportives indéniables.
 
Paris 1900 est aussi l’occasion pour nombre d’amateurs de montrer leurs talents dans des spécialités pour le moins originales : la course aux ballons ou la pêche à la ligne font partie des épreuves atypiques et "hors compétition", mais attirent un public intrigué.
 
Si ces Jeux n’ont pas connu de cérémonies d’ouverture ou de clôture, des dizaines de cérémonies protocolaires ont été célébrées.
Haut de page
Espace presseEspace promotionContactPlan du siteAideInformations légalesQuestions - Réponses
English version 
© Tous droits réservés PARIS 2012