09-03-2005
Des Jeux écologiques et accessibles à tous grâce au Plan Stratégique de Transport de Paris 2012
 
Le Communiqué (PDF - 27 Ko)
Au premier jour du programme de réunions avec l’équipe de Paris 2012, les membres de la Commission d’Evaluation du Comité International Olympique, présidée par Nawal El Moutawakel, ont étudié aujourd’hui le dispositif de transport du projet parisien. Les améliorations prévues pour faciliter l’accès des personnes à mobilité réduite ont été l’un des principaux points de discussion.

Les adaptations du réseau de transport public parisien, dont l’efficacité est reconnue dans le monde entier, sont intégrées au Plan Stratégique de Transport (PST) de Paris 2012, développé en étroite collaboration avec les Aéroports de Paris et l’Association des Paralysés de France. Le Plan est conçu pour assurer l’accessibilité de tous les sites sportifs, mais aussi garantir une qualité de service maximale pendant et après les Jeux Olympiques et Paralympiques.

La Commission du CIO a également examiné en détail les mesures du PST qui participeront à l’engagement prioritaire de Paris 2012 : organiser les premiers Jeux à bilan neutre en matière de gaz à effet de serre.

Le PST s’appuie sur les recommandations du CIO, énoncées lors du choix des villes candidates en mai dernier. Paris 2012 s’engage à promouvoir les modes de transport non polluants. Paris 2012 prévoie notamment l’utilisation de véhicules électriques pour la desserte des sites Olympiques, et celle de véhicules à faible émission de gaz (roulant à l’aquazole, au gaz naturel, à l’électricité, à l’hydrogène ainsi que des véhicules hybrides) pour le transport du personnel accrédité.

Durant les Jeux, pour limiter le trafic automobile, 20 000 vélos seront mis à la disposition des Parisiens sur plus de 80 kilomètres de pistes cyclables nouvellement créées, qui relieront les sites Olympiques des Noyaux Nord et Ouest. Par ailleurs, les personnes munies de billets bénéficieront de la gratuité des transports publics.
 
"Près d’un demi-million de personnes ont utilisé les transports publics dans le cadre des Championnats du Monde d’Athlétisme IAAF à Paris en 2003, sans incident, ni retard" a déclaré Jean-Paul Huchon, Président du Conseil Régional d’Ile-de-France et futur Président du Syndicat des Transports d’Ile-de-France (STIF), l’autorité de régulation des transports publics de la région parisienne.

"Nous sommes fiers de la qualité de nos infrastructures de transport. Nous mettrons tout en oeuvre pour que le réseau existant, grâce aux innovations requises, continue à offrir un
service d’excellence sur l’ensemble de nos lignes pendant et après les Jeux. Ces améliorations laisseraient un héritage qualitatif sans précédent pour l’ensemble de la région Ile-de-France", a ajouté Jean-Paul Huchon.

7 millions de personnes empruntent chaque jour le réseau de transport de Paris et le STIF investit chaque année 1,44 milliards de dollars pour assurer l’efficacité du métro. André Auberger, Président de la Fédération Française Handisport, a salué la pertinence du PST pour les populations à mobilité réduite : "Les Jeux Olympiques et Paralympiques peuvent changer les regards et les comportements envers les personnes handicapées. A ce titre, la priorité donnée à l’accessibilité par Paris 2012 contribue à faire des Jeux un formidable accélérateur pour développer la mobilité des personnes handicapées dans l’espace public, et accélérer leur intégration au sein de la société."
 
Notes aux rédacteurs
 
· Le réseau de transport parisien est dense et étendu, avec 100% des sites Olympiques et Paralympiques déjà connectés au réseau de transport public existant.
· Le réseau autoroutier bénéficie d’une amélioration permanente, ainsi l’organisation des Jeux ne nécessiterait pas d’évolution majeure.
· Le périphérique et l’Autoroute A1 menant à l’Aéroport Charles de Gaulle seront aménagés par des voies Olympiques afin de garantir la rapidité des déplacements.
· Les sites d’entraînement seront localisés en bordure du périphérique et à proximité du Village Olympique, permettant ainsi de réduire au maximum les temps de trajet des athlètes.
· Le réseau de transport de Paris et de l’Ile-de-France est composé de 12 lignes de banlieue, 5 lignes de RER, 17 lignes de métro, 2 voies de tramway, et un service de bus qui desservent Paris et sa banlieue grâce à près de 1 300 routes. De plus, pour 2012, ce réseau sera développé et bénéficiera d’une importante rénovation.
· Des bateaux circulant sur la Seine offriront un mode de transport alternatif entre les sites.
· Un service de transport 24h/24 pour les personnes accrédités et les spectateurs munis de billets est intégré au PST.
Contact presse
Presse nationale
Bérénice Tardieu
Responsable Presse

Paris 2012
7, place d'iéna
75116 Paris
FRANCE
Tél : 01.53.57.56.25.
Fax. : 01.53.57.58.96.

presse@parisjo2012.fr
Presse internationale
Global Media Office
Tél (depuis la France) : 00 800 2012 2012
Tél (depuis l’étranger) : + 800 2012 2012

media@parisjo2012.fr